HAUT

Une activité physique suffisante peut retarder sinon éviter le passage du prédiabète au diabète

Le prédiabète correspond à un taux de sucre dans le sang anormalement élevé après la consommation de sucre et mène le plus souvent au diabète.

Peux t-on freiner voire stopper cette évolution négative vers le diabète par des mesures hygiène-diététique et un renforcement de l’activité physique. Une étude présentée au Congrès Mondial de Diabétologie indique que oui !

Cette étude portant sur un peu plus de 3000 prédiabétique les a divisés en trois groupes suivi pendant trois ans :

  1. un groupe recevant un placebo.
  2. un groupe recevant un anti diabétique oral.
  3. un groupe ou l’on modifie le mode de vie en modifiant les comportements alimentaire et en pratiquant 150 minutes d’activité physique par semaine.

C’est bien entendu le troisième groupe ou les résultats ont étés les meilleurs.

Cette étude prouve ainsi qu’une activité physique suffisante liée à des mesures hygiène-diététique peut réduire, voire éviter, l’apparition d’un diabète de type 2.

Alors n’hésitez pas : Bougez et faites vous soutenir par une nutritionniste !

Réf. :

  • Physical Activity and Diabetes Development: The Diabetes Prevention Program (DPP) Outcomes Study. Abstract 379-OR / 379 présenté au congrès annuel de l’ADA, American Diabetes Association, New-Orleans, 10-14 juin 2016
  • Cabinet nutrition & santé
Lire la suite
HAUT

Kids Save Lives

Faudrait-il enseigner la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) aux enfants ?

Un article parut dans l’éditorial Resuscitation 94 (2015) répond à cette question :

La mort subite par arrêt cardiaque de l’adulte est une des causes évitable les plus fréquentes dans les pays industrialisés.

Dans les pays dotés de services médicaux d’urgence, nous pourrions augmenter le nombre de survivants ne augmentant la proportion de réanimation débutée par des témoins sur place. Ceci est possible en dispensant des cours de RCP à l’école. Au plus tôt la formation est délivrée, au plus durable est l’effet.

 

En appliquant ces mesures en Suisse, nous pourrions sauver au moins 1000 vies chaque année

Alors en attendant : FORMEZ VOUS !

Lire la suite
HAUT

APPLICATION SMARTPHONE ET 1ERS SECOURS

echo 112
Appellez les secours est souvent perçu comme super simple…
Toutefois, il est parfois délicat de composer le bon numéro et SURTOUT de se localiser efficacement alors que l’on est en déplacement ou que l’on promène le chien.
Une solution existe ; c’est ECHO 112
Lire la suite
HAUT

Ouverture d’un cabinet de Nutrition & Santé à Bulle et Fribourg

Toujours attentif à la prévention du risque cardiovasculaire, nous sommes heureux de vous signaler la création d’une nouveauté à Bulle.

En effet un cabinet de nutrition holistique ouvre ses portes à BULLE

Nutrition vous fait penser à perte de poids, régime,…

Ce n’est pas faux, mais l’originalité de ce cabinet, ce qui fera sa différence c’est une vision globale CORP ÂME ESPRIT.

C’est aussi les principes curatifs d’un alimentation qui s’avère être notre premier médicament comme le clamait déjà Hippocrate.

Bilan nutritionnels , hyper activité chez l’enfant, syndrome prémenstruel, fertilité, acné…

Nous recommandons ce cabinet et lui souhaitons plein succès.

 

 

Plus d’info : 078/ 627.7989     www.nutritionetsante.chlogo carte de visite amel

Lire la suite
HAUT

marvinpac

Super !

 

Bravo aux secouristes MARVINPAC de Chatel St Denis

 

Une magnifique société avec une équipe de secouristes bien au point et motivés.

Plein succès à vous !!

Lire la suite
HAUT

Premiers secours et OACP

Les chauffeurs professionnels sont par définition constamment sur nos routes, Med4care proposent des formations agrées OACP dans ce domaine.

Elles répondent aux exigences de formation continue obligatoire en la matière

Renseignez vous !

Lire la suite
HAUT

Réanimation de victimes d’avalanche : recommandations internationales

source : Resuscitation 84 (2013) 539-546

 

Chaque année en Amérique du nord et en Europe, environ 150 personnes perdent la vie dans des avalanches

En l’absence de lésions mortelles, la strategie de sauvetage sera basée sur la durée de l’ensevelissement sous la neige. Si elle n’est pas connue, on se basera sur la température corporelle centrale :

Ensevelissement sous neige < 35 min ou t° centrale >32° –> extraction rapide et Advanced Life Support sont important.

Ensevelissement sous neige >35 min ou t° centrale <32° –> traitement de l’hypothermie incluant extraction prudente et délicate, isolation complète du corps, ECG et monitoring de la température centrale, gestion avancée des voies aériennes si approprié. Les patients inconscients avec des signes de vies doivent être transportés vers un hôpital afin de bénéficier de réchauffement externe actif peu invasif. Sans signes de vies ou en arrêt cardiaque –> hôpital et réchauffement invasif avec CPR non stop si arrêt cardiaque

La prise en charge inclus des précautions d’usage pour les lésions spinales  la prise en charge d’autre trauma est indiquée.

Lire la suite
HAUT

28 avril Journée mondiale pour la santé et la sécurité au travail 2013

Les maladies professionnelles sont toujours la principale cause de décès liés au travail à travers le monde. Selon les estimations de l’OIT, sur 2,34 millions de décès au travail constatés chaque année, seuls 321 000 sont dus à des accidents. Les autres 2,02 millions de décès sont causés par différents types de maladies liées au travail, ce qui correspond à une moyenne de plus de 5 500 décès professionnels par jour. Il s’agit d’un déficit de Travail Décent inacceptable

 

 

Source : http://www.ilo.org/safework/events/meetings/WCMS_204903/lang–fr/index.htm

Lire la suite
HAUT

Arrêt cardiaque et noyade ; est-ce différent ?

Mars 2013

Une étude australienne montre que le pourcentage de survivant d’arrêt cardiaque hors de l’hôpital est comparable à celui inhérent à d’autres causes.

Le pronostic vital est plus favorable en eau douce avec une réponse rapide de sauveteur et si les victimes présentaient un rythme chocable.

Les efforts de prévention et l’exercice de la rapidité de réaction des sauveteurs (note de med4care :surveillants de bain par ex.) est susceptible d’augmenter le taux de survie des victimes noyées.

sources : resuscitationjournal.com

Lire la suite
HAUT

Peut-on appuyer ‘trop fort’ lors d’un massage cardiaque ? Mars 2013

Les fractures des côtes et du sternum sont des complications relativement fréquentes causées par les compressions thoraciques.

Y a t-il un lien entre lésion et profondeur des compressions  ? (mesurées grâce à un accéléromètre)

Une étude réalisée en Scandinavie tente d’y répondre :

METHODE :

analyse de rapport d’autopsie, la tomodensitométrie ou radiographie thoracique de 170 patients adultes, victime d’un arrêt cardio-respiratoire  à l’Hôpital Universitaire de Tampere entre 2009-2011

RESULTATS :

Des lésions ont étés trouvées dans 36% des cas chez les hommes et dans 23% des cas chez les femmes.

Ces lésions augmentent chez les hommes au delà de 6 cm de profondeur pour les compressions thoraciques, pas de lien mis en évidence chez les femmes.

Types de lésions :

27 % fractures de côtes, 11% fractures sternum, 8 patient sur les 170 avaient des lésions myocardiques, 1 sur 170 avait une lacérations de l’estomac, des dégât sur la rate et le foie ont étés relatés.

Il est important de préciser que dans l’ensemble ces lésions n’étaient pas fatales.

Sources : RESUSCITATION, DOI: 10.1016/j.resuscitation.2013.02.015

Personnellement j’y vois une fois de plus l’intérêt de l’accéléromètre du ZOLL AED Plus.

 

Lire la suite
Get Adobe Flash player